chanvre


chanvre

chanvre [ ʃɑ̃vr ] n. m.
• 1268; lat. pop. °canapus; provenç. canebe; lat. cannabis
1Plante textile (cannabinacées) cultivée dans les régions tempérées et subtropicales. Terrain planté de chanvre. chènevière. Graines de chanvre, ou chènevis, nourriture des oiseaux. Fibre de chanvre. étoupe, filasse, teille. Rouir, broyer, teiller le chanvre.
2 ♦ CHANVRE INDIEN : chanvre qui, dans les pays chauds, développe dans ses fleurs un produit toxique utilisé comme drogue. ⇒ cannabis, haschisch, 1. kif, marijuana.
3Textile de la tige du chanvre. Chanvre écru; chanvre peigné. Cordage de chanvre. 1. caret, filin. Vieilli Loc. Cravate de chanvre : corde de potence.
4Textile analogue. Chanvre de Manille. abaca. Chanvre du Bengale. jute. Chanvre de la Nouvelle-Zélande. phormion.
5Plante voisine. Chanvre d'eau. eupatoire.

chanvre nom masculin Plante annuelle dioïque à haute tige, cultivée pour ses fibres d'usage textile. ● chanvre (expressions) nom masculin Chanvre d'eau, nom usuel du lycope et du bidens. Chanvre indien, nom usuel de Cannabis sativa indica, plante dont on extrait une substance narcotique ; cette substance elle-même. Chanvre de Manille, fibre textile fournie par l'abaca. Chanvre sauvage, nom usuel du galéopsis. Graine de chanvre, chènevis utilisé pour la pêche du gardon et pour l'alimentation des oiseaux.

chanvre
n. m.
d1./d Plante annuelle (Cannabis sativa, Fam. cannabinacées) dont une variété est cultivée pour ses fibres textiles.
|| Chanvre indien: autre variété, dont on tire le haschisch. Syn. (Pacifique, Polynésie fr.) pakalolo, (Afr. subsah.) yamba.
(Afr. subsah.) Chanvre de Guinée: variété d'hibiscus qui fournit une fibre textile grossière et très solide. Syn. dah, kénaf.
d2./d Textile fabriqué à partir des fibres du chanvre.

⇒CHANVRE, subst. masc.
BOTANIQUE
A.— Plante dicotylédone de la famille des Cannabinées, cultivée dans les régions tempérées pour ses fibres textiles. Elle sait rouir le chanvre, filer, laver, battre le beurre (ERCKMANN-CHATRIAN, L'Ami Fritz, 1864, p. 56). C'était Dorothée qui veillait bien avant dans la nuit, filant le chanvre des laboureurs (MOSELLY, Terres lorraines, 1907, p. 193).
SYNT. Chanvre d'eau, chanvre sauvage; essence, extrait, huile, vapeur de chanvre; broyer, cueillir, tiller ou teiller le chanvre.
P. méton. Matière textile fournie par le chanvre et préparée par rouissage et teillage :
1. Dans mon allée habite un cordier patriarche,
Vieux qui fait bruyamment tourner sa roue, et marche
À reculons, son chanvre autour des reins tordu.
HUGO, Les Contemplations, t. 2, 1856, p. 25.
Cravate de chanvre. Cf. cravate.
B.— En partic. Chanvre indien. Chanvre cultivé dans les régions chaudes et dont les fleurs sont utilisées pour préparer le hachisch. Tout en parlant, il bourrait de chanvre ou de tabac, les garabos, qu'il avait à portée de main (MARAN, Batouala, 1921, p. 67) :
2. ... le chanvre avec lequel on fait la pâte de hachich était cette même herbe qui, au dire d'Hippocrate, communiquait aux animaux une sorte de rage et les portait à se précipiter dans la mer.
NERVAL, Voyage en Orient, t. 2, 1851, p. 186.
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1089 chenvre « plante textile » (Cart. Noy., 213 ds BAMBECK, p. 122); 1172-75 chanve (CHR. DE TROYES, Chevalier Charrette, éd. W. Foerster, 5552); 1268-71 chanvre (E. BOILEAU, Métiers, 148 ds T.-L.); 1690 (FUR. : Chanvre, signifie aussi simplement, la filace et le fil. Il a vendu tant de chanvre, de la toile de chanvre). D'une forme altérée du lat. class. cannabis, fém., lui-même empr. au gr. ; comme en gr. et en lat. le mot présente en lat. médiév. des formes des deux genres : canava (Capit. reg. Franc., 32, 62 ds Mittellat. W. s.v., 171, 2), canapus (Oribase ds ANDRÉ Bot.) d'où l'hésitation sur le genre ds T.-L., GDF. Compl., cependant on ne relève pas le masc. av. le XVIe s. ds GDF. Compl.; le seul masc. relevé en 1270 étant d'orig. picarde; le fém. est encore attesté par La Fontaine (ds LITTRÉ) et est demeuré dans de nombreux dialectes (FEW t. 2, p. 213b). Fréq. abs. littér. :285. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 443, b) 500; XXe s. : a) 381, b) 336.
DÉR. 1. Chanvreur, subst. masc. Ouvrier qui travaille le chanvre. Ce qui achevait de me troubler la cervelle, c'étaient les contes de la veillée lorsque les chanvreurs venaient broyer (G. SAND, Histoire de ma vie, t. 3, 1855, p. 45). [], fém. [-ø:z]. 1re attest. 1855 (G. SAND, loc. cit.); de chanvre, suff. -eur2. Fréq. abs. littér. : 1. 2. Chanvrier, ière, adj., subst. Celui, celle qui prépare le chanvre. Emploi adj. Relatif à l'industrie du chanvre. [], fém. [-]. 1res attest. 1680 (RICH.); 1826 (MOZIN-BIBER t. 1); de chanvre, suff. -ier. Fréq. abs. littér. : 4. 3. Chanvrière, subst. fém. Terre où l'on cultive le chanvre. Des brouillards fiévreux enveloppaient de petites métairies qu'on voyait de loin, perdues dans des chanvrières (FROMENTIN, Dominique, 1863, p. 61). Se dit parfois pour chènevière. Les dict. indiquent que chènevière est plus usité. 1re attest. 1429 (Trésor des Chartes du Comté de Rethel, III, 93, 28 ds MORLET 1969); de chanvre, suff. -ière.
BBG. — GOUG. Mots t. 2, 1966, pp. 124-125. — QUEM. /e s., t. 1, 1970.

chanvre [ʃɑ̃vʀ] n. m.
ÉTYM. 1089, chenvre; lat. vulg. canapus; provençal canebe, du lat. cannabis.
A
1 Plante dicotylédone (Cannabinacées), scientifiquement appelée Cannabis sativa, annuelle, dioïque, à tige droite, à feuilles digitées. || Le chanvre est cultivé dans les régions tempérées et subtropicales pour servir de textile. || Chanvre commun. || Terrain planté de chanvre. Chanvrière, chènevière. || Graines de chanvre. Chènevis. || Fibre de chanvre. Chènevotte, étoupe, filasse, teille.
1 Il arriva qu'au temps que la (le) chanvre se sème,
Elle vit un manant en couvrir maints sillons.
La Fontaine, Fables, I, 8.
2 On distingue à peine la plante qui porte le chanvre d'avec celle qui produit le lin (…)
La Bruyère, les Caractères, VII, 21.
3 Tout ce fatras fut du chanvre en son temps;
Linge il devint par l'art des tisserands (…)
Voltaire, Dict. philosophique, Livres 2.
Traitement du chanvre. || Extraction des fibres de la tige du chanvre : rouissage, séchage, halage, teillage… || Instruments servant à travailler le chanvre. Affinoir, brisoir, broie, broyeuse, écang, échanvreur, écouchoir, macque, peigne, regayoir, séran. || Travailler le chanvre. Chanvreur, chanvrier.
2 Textile fabriqué à partir de la tige du chanvre. || Filer le chanvre à la quenouille, au rouet, industriellement. || Chanvre écru; chanvre peigné ( Peignon). || Toile de chanvre. Coutil, cretonne. || Canevas de chanvre. || Cordage de chanvre. Caret, filin, larderasse. || Corder du chanvre.
Loc. La cravate de chanvre : la corde de la potence.
3 Textile analogue; plante qui le produit. || Chanvre de Manille, tiré d'un bananier. Abaca. || Chanvre de la Nouvelle-Zélande. Phormium. || Chanvre de Bengale. Jute.Chanvre de Guinée : hibiscus cannabinus.
B
1 Chanvre indien, chanvre de l'Inde (n. sc. Cannabis sativa indica. Cannabis). || Utilisation des propriétés stupéfiantes du chanvre indien. Haschisch, herbe (2., c), kif, marie-jeanne, marijuana, shit. || Intoxication chronique par le chanvre indien. Cannabisme, haschischisme.
4 Le visage de Landry s'est assombri. On ne sortirait décidément pas de ces histoires de stupéfiants. En cette matière, le Liban est la Terre promise; il est presque aussi facile de s'y fournir de chanvre indien ou de hachisch, que d'acheter un pistolet ou un revolver au Texas.
René Floriot, la Vérité tient à un fil, p. 131.
tableau Noms de remèdes.
2 Plante comparée botaniquement au chanvre. || Chanvre d'eau. Eupatoire.
DÉR. Chanvreur, chanvrier.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • chanvre — CHANVRE. s. m. Plante qui porte le chénevis, et dont l écorce sert à faire de la filasse. Chanvre mâle. Chanvre femelle. Cueillir du chanvre. Faire rouir le chanvre. Tiller du chanvre. Broyer du chanvre. f♛/b] Il se dit aussi particulièrement De… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • chanvre — CHANVRE. s. m. Plante qui porte le chenevis, & de l escorce de laquelle on fait de la filace. Chanvre femelle. chanvre masle. cueillir du chanvre. faire roüir le chanvre. Il signifie plus particulierement, L escorce de cette plante. De beau… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • chanvré — chanvré, e adj. Intoxiqué, drogué au haschisch …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • Chanvre — Cet article concerne le chanvre. Pour les autres significations du mot cannabis, voir Cannabis (homonymie) …   Wikipédia en Français

  • chanvre — nm. (Cannabis sativa) : chènèvo (Moûtiers), chenive (), shenavo (Chamonix 044), sh(è)navo (Annecy 003 | Albanais 001, Clefs, Balme Sillingy 020, Dingy St Clair, Pringy), shènèvo (Albens, Gruffy, Montendry, Trévignin, Villards Thônes), shènvo… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • chanvre — (chan vr ) s. m. 1°   Plante dioïque qui porte le chènevis, et de laquelle on tire une filasse abondante. Cueillir, faire rouir, tiller ou teiller, broyer le chanvre. La filasse du chanvre. Fil, toile, corde de chanvre.    Fig. Cravate de chanvre …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • CHANVRE — s. m. Plante dioïque qui porte le chènevis, et dont l écorce sert à faire de la filasse. Chanvre mâle. Chanvre femelle. Cueillir du chanvre. Faire rouir le chanvre. Tiller ou teiller du chanvre. Broyer du chanvre.   Il se dit particulièrement de… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • CHANVRE — n. m. Plante herbacée, dioïque, qui porte le chènevis et dont l’écorce sert à faire du fil, de la toile. Chanvre mâle. Chanvre femelle. Cueillir du chanvre. Faire rouir le chanvre. Tiller ou teiller du chanvre. Broyer du chanvre. Fil, toile de… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • chanvre — du Chanvre, Cannabis. Chanvre rouy, Cannabis fluuiata. Corde faicte de chanvre, Funis cannabinus …   Thresor de la langue françoyse

  • chanvre — sėjamoji kanapė statusas Aprobuotas sritis augalininkystė apibrėžtis Kanapinių (Cannabaceae) šeimos vienmetis žolinis pluoštinis, prieskoninis, vaistinis augalas. atitikmenys: lot. Canabis sativa L. angl. hemp vok. Kultur Hanf, m rus. посевная… …   Lithuanian dictionary (lietuvių žodynas)


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.